Dans le Morbihan, le monument de la résistance bretonne dégradé à Sérent

2115


Le monument de la résistance bretonne à Sérent (Morbihan), situé à proximité immédiate du maquis de Saint-Marcel, a été la cible de « dégradations revendiquées par Les Soulèvements de la Terre », a annoncé, samedi 1er juin, la préfecture du Morbihan dans un communiqué.

« Alors que le pays s’apprête à commémorer le 80anniversaire du Débarquement, de la Libération et de la victoire et que notre département organisera deux cérémonies le 5 juin, dont une sur la commune de Sérent, le préfet du Morbihan condamne avec la plus grande fermeté cet acte de vandalisme qui porte atteinte à la mémoire des combattants tombés pour défendre notre pays », selon la même source.

Le préfet « déposera plainte dès lundi contre ceux qui ont profané ce symbole de la Résistance », d’après le communiqué.

Selon des images diffusées sur le site de Ouest France, on peut voir une banderole où est inscrit « le vivant en résistance » et des autocollants apposés sur la tour.

Ce monument, visible de la quatre voies reliant Rennes à Vannes, est formé d’une haute tour en granit coiffée d’une lanterne des morts.

Le Monde avec AFP

L’espace des contributions est réservé aux abonnés.

Abonnez-vous pour accéder à cet espace d’échange et contribuer à la discussion.

S’abonner

Contribuer

Réutiliser ce contenu



Source link