Comment créer des surfaces « tactiles »… sans contact

4726


Les surfaces tactiles sont monnaie courante dans notre environnement (téléphones, tablettes, terminaux divers), mais elles posent des problèmes d’hygiène et d’usure. Une équipe chinoise de l’Université orientale de science et technologie, à Shanghaï, vient de proposer un matériau hybride qui repère, mais sans qu’on le touche, la position d’un objet, comme un doigt. Il s’agit d’un capteur composé de plusieurs strates. Ce « sandwich », épais de 0,34 millimètre, est souple, transparent et simple à fabriquer. La précision est telle que ce matériau, collé sur des lunettes, est capable de repérer une paupière ouverte ou fermée plus ou moins longuement, permettant de percevoir la fatigue précoce d’un conducteur, et même de coder des chiffres ou des lettres par les clignements de paupière. « Détecter ces signaux a été notre plus grande surprise », indique Yiming Wang, un des coauteurs.

L’équipe reconnaît que son système en est encore au stade de la recherche fondamentale et qu’il n’a pas été breveté. Elle envisage d’étudier d’autres matériaux pour être plus efficace et chercher des applications plus concrètes. L’un des défauts est que l’une des couches, à base de fluor, doit tout de même être rechargée périodiquement. Les premières expériences ont duré quatre-vingt-dix heures.



Source link