« Ça tire, ça tire, on dirait que ça tire à la kalach » : les adolescents tueurs, génération perdue du trafic de drogue

4266



Plus les trafiquants de drogue sont puissants, plus ils peuvent sous-traiter à une main-d’œuvre facile à exploiter l’assassinat de leurs rivaux. L’émergence de ces tueurs à gages à peine majeurs, inconscients et immatures, inquiète les policiers spécialisés, comme dans le meurtre retentissant de la rue Popincourt, à Paris.



Source link