sur Twitch, des vidéastes se mobilisent dans l’urgence

3326


L’événement, reprenant le symbole de la pastèque en solidarité avec la Palestine, se déroulera du 31 mai au 5 juin sur la plate-forme Twitch.

Des dizaines de streameurs et streameuses francophones, cinq jours de direct et un seul objectif : récolter des fonds en faveur des actions en Palestine et en Cisjordanie de l’ONG Médecins du Monde. C’est le programme de l’événement caritatif Streamers 4 Palestinians qui, à l’initiative de la vidéaste suisse Baghera Jones, débutera sur Twitch vendredi 31 mai à 20 heures et s’achèvera mercredi soir à minuit.

Depuis le début de la semaine et le bombardement par l’armée israélienne d’un camp de déplacés gazaouis à Rafah, lequel a fait au moins 45 morts, les influenceurs francophones, dont la plupart étaient restés jusqu’ici peu vocaux sur le conflit israélo-palestinien, ont été nombreux à joindre leurs voix à celles réclamant un cessez-le-feu dans la bande de Gaza. Certains d’entre eux ont alors parrainé et relayé des campagnes de financement participatif à destination de familles de civils palestiniens.

Le direct « Streamers 4 Palestinians » s’inscrit dans la continuité de cet élan de solidarité en ligne. Parmi les personnalités présentes, on retrouve plusieurs profils aux notoriétés importantes tels que Natoo, LittleBigWhale, AngleDroit, Clément Viktorovitch, Doigby, MisterMV… Et bien d’autres. « Comme tout le monde, je me sens évidemment très touché par ce qui se passe là-bas », explique au Monde Antoine Billy, alias TPK, qui lancera samedi matin son premier direct dédié à cette cause. Même sentiment pour le streameur Aurélien Gilles, connu sous le pseudonyme de Ponce : « Je m’adresse à des milliers de gens tous les jours et je m’en voudrais de ne rien faire. »

Des lives « normaux », d’autres plus sérieux

Si la chaîne Twitch de Baghera Jones, qui prépare l’événement en coulisses depuis mercredi en collaboration avec Médecins du Monde, sera assurément un espace de convergence pour l’intégralité des internautes, chaque streameur impliqué le sera depuis sa propre chaîne Twitch. Les donateurs seront dirigés vers une cagnotte collective administrée via la plate-forme en ligne Streamlabs Charity. D’après plusieurs vidéastes, l’objectif de l’événement ne sera pas d’assurer une présence constante pendant cinq jours mais plutôt de proposer « des moments spontanés ».

Quant au contenu, il restera dans l’esprit de ce que les streameurs diffusent habituellement sur la plate-forme d’Amazon : parties de jeux vidéo, activités de groupe, discussions avec leurs tchats… « Je vais prendre le temps au début et à la fin de chaque live pour parler [de la situation à Gaza], je vais voir avec Médecins du Monde pour recevoir un de leurs porte-paroles lundi sur ma chaîne, annonce au Monde Ponce. Autrement, mon programme ne change pas : il sera juste aux couleurs de la Palestine. »

« On n’a pas envie de s’improviser experts en géopolitique ou historiens : on a vraiment juste envie d’aider les acteurs qui sont sur le terrain et qui font de leur mieux pour faire en sorte que ce drame humain soit le moins important possible », poursuit TPK. De son côté, Lâm Hua, plutôt amateur de gaming et de technologie, envisage de jouer seul ou avec d’autres streamers, mais adaptera aussi son programme : « l’objectif sera surtout de sensibiliser au message de Médecins du Monde. »

« Tous les soutiens comptent »

Outre-Atlantique, plusieurs dizaines de créateurs de contenu nord-américains ont également produit, jeudi, un live caritatif baptisé « Creators for Palestine ». Diffusé pendant cinq heures sur la chaîne YouTube du groupe The Try Guys, l’événement a permis de récolter plus d’1,5 millions de dollars au profit de l’Office de secours et de travaux des Nations unies pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient (UNRWA) et des organisations humanitaires PCRF, MAP et HEAL Palestine.

Les streameurs francophones et leurs spectateurs sont, eux aussi, habitués à ce type de rendez-vous. Depuis plusieurs années, les marathons visant à collecter des dons pour des ONG sont légions : ZEvent, SpeeDons, Furax, Téléthon Gaming ou le Desert Bus de l’Espoir… À l’instar de ZeratoR, créateur du ZEvent, certaines têtes récurrentes de ces formules sont d’ailleurs impliquées dans l’initiative Streamers 4 Palestinians. De la même façon que des directs avaient aussi été improvisés après le séisme ayant frappé la Turquie et la Syrie en 2023, « il s’agit d’un événement organisé dans l’urgence, on n’a pas prévu plein de trucs », souligne Ponce.

Reste que les streameurs, comme TPK, veulent compter sur « la générosité légendaire du public français » et a minima sur la mobilisation générale qui secoue depuis plusieurs semaines un grand nombre de jeunes internautes. « Nous voyons la capacité de collecte de cette communauté, nous sommes assez convaincus de l’effet que peut avoir Streamers 4 Palestinians, s’enthousiasme auprès du Monde Virginie Poux, cheffe de projet innovation au service collecte de Médecins du Monde. Et nous sommes heureux qu’ils se mobilisent pour cette cause car, pour les équipes sur place, tous les soutiens comptent. »

Réutiliser ce contenu



Source link