Les limites de l’IA générative amènent à se poser la question de l’après

4728



Jean Ponce et Isabelle Ryl expliquent, dans leur carte blanche au « Monde », pourquoi la prochaine génération d’intelligence artificielle devra être dotée de nouvelles facultés, notamment de planification, avant de parvenir à une véritable capacité de raisonnement.



Source link