le vice-amiral Sergueï Pintchouk devient commandant de la flotte de la mer Noire

2046


Le navire de débarquement russe « Azov » au large d’Istanbul, le 24 novembre 2020.

Après avoir entretenu le mystère pendant plusieurs mois, le Kremlin a décidé d’officialiser, mardi 2 avril, la nomination d’un nouveau commandant pour sa flotte de la mer Noire. Moscou a nommé le « vice-amiral Sergueï Pintchouk au poste de commandant de la flotte de la mer Noire », a annoncé Sergueï Choïgou, le ministre de la défense russe, mardi 2 avril.

Selon sa biographie publiée sur le site du ministère, M. Pintchouk est né en 1971 à Sébastopol, en Crimée, péninsule ukrainienne annexée en 2014 par la Russie. En 2011, il avait été promu commandant de la base navale de Novorossiïsk, en mer Noire, avant de se voir confier, en 2016, les rênes de la flotte de la mer Caspienne.

Le 15 février 2024, des blogueurs militaires russes et une source anonyme du ministère de la défense avaient annoncé que l’amiral Viktor Sokolov, qui occupait le poste de commandant en chef de la flotte de la mer Noire avait été démis de ses fonctions. Les services spéciaux de l’armée ukrainienne avaient affirmé sur Telegram que Viktor Sokolov, commandant de la flotte russe de la mer Noire, et 33 autres officiers russes avaient été tués dans le bombardement ukrainien du quartier général de Sébastopol, vendredi 22 septembre.

Contrairement aux forces terrestres russes, qui ont repris initiative sur le front en Ukraine, la flotte russe a dû se replier en mer Noire compte tenu de multiples attaques de drones maritimes et de missiles ukrainiens. Ces attaques ont notamment permis à Kiev de couler ou endommager de nombreux navires russes et de rouvrir un couloir maritime pour exporter ses céréales.

Parmi leurs faits d’armes depuis le début du conflit, les forces ukrainiennes ont bombardé, en septembre 2023, le quartier général de la flotte de la mer Noire à Sébastopol, plus d’un an après avoir réussi à couler le Moskva, le vaisseau amiral de la flotte russe, au printemps 2022.

Le nouveau chef de la marine russe officiellement intronisé

Lors de cette conférence téléphonique avec l’état-major des forces armées, Sergueï Choïgou a confirmé par décret présidentiel la nomination de l’amiral Alexandre Moïsseïev au poste de commandant de la flotte russe, en remplacement de Nikolaï Ievmenov, en poste depuis mai 2019.

L’amiral Alexandre Moïsseïev avait été présenté comme le commandement « par intérim » de la flotte russe lors d’une cérémonie avec des équipages de sous-marins dans le port de Kronstadt. Le 10 mars, des médias russes avaient affirmé, citant des sources anonymes, que le commandant Nikolaï Iemenov avait été démis de ses fonctions par le président Vladimir Poutine et remplacé par M. Moïsseïev.

Selon sa biographie sur le site du ministère de la défense, Alexandre Moïsseïev, 61 ans, sous-marinier de formation, dirigeait depuis 2019 la flotte du Nord. L’amiral Nikolaï Iemenov commandait, lui, l’ensemble de la flotte russe depuis mai 2019. Avant cela, cet ancien sous-marinier avait aussi été le commandant de la flotte du Nord.

Le Monde avec AFP et Reuters

Réutiliser ce contenu



Source link