le secrétaire général de l’ONU réclame la réouverture immédiate des points de passage de Rafah et Kerem Shalom

3604


L’ONU affirme qu’elle ne dispose plus que d’un jour de réserve de fioul pour ses opérations humanitaires dans la bande de Gaza

L’Organisation des Nations unies (ONU) a affirmé, mardi, qu’elle ne disposait plus que d’un jour de réserve de fioul pour les opérations humanitaires dans la bande de Gaza, en raison de la fermeture du point de passage de Rafah.

« Il n’y a qu’une très, très courte réserve de carburant, d’environ une journée », a déclaré aux journalistes le porte-parole du Bureau de coordination des affaires humanitaires de l’ONU (OCHA), Jens Laerke. Dans la mesure où le carburant n’arrive que par Rafah, cette réserve « est pour l’ensemble » de l’opération humanitaire à Gaza, a-t-il expliqué.

« Il s’agit principalement de diesel, pour faire fonctionner les camions et les générateurs », a précisé M. Laerke. Si le carburant est bloqué, « ce serait une manière très efficace d’enterrer l’opération humanitaire », a ajouté le porte-parole.

A ses côtés, une porte-parole de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), Margaret Harris, a expliqué qu’il n’y avait pas d’exception. « Hier [lundi], le point de passage a été fermé et il n’y a pas eu d’exceptions, pas de personnel entrant ou sortant, pas d’évacuations, rien. Et je crois savoir qu’il en va de même aujourd’hui, c’est-à-dire qu’il n’y a pas d’entrée ni de sortie », a-t-elle dit.



Source link