le point sur la situation en fin de journée

2737


Emmanuel Macron va se rendre « dès ce soir » en Nouvelle-Calédonie pour installer « une mission », selon Prisca Thevenot, porte-parole du gouvernement

« Il a été annoncé par le président de la République, en conseil des ministres qu’il se rendra sur place dès ce soir pour y installer une mission », a affirmé mardi Mme Thevenot, lors d’une conférence de presse à l’issue du conseil des ministres. Le président part « dans un esprit de responsabilité », a ajouté la porte-parole sans détailler la « mission » évoquée, ni préciser combien de temps le chef de l’Etat resterait sur l’archipel.

Prisca Thevenot a redit que « le retour à l’ordre était le préalable à tout dialogue », alors qu’une réforme électorale contestée par les indépendantistes doit être validée « avant la fin juin » selon Emmanuel Macron, par le Congrès réunissant sénateurs et députés. Mais « l’exécutif poursuit (…) la construction de la solution politique pour le territoire », a-t-elle aussi dit.

La prorogation de l’état d’urgence, décrété mercredi, « n’a pas été abordée » lors de ce conseil des ministres, a ajouté la porte-parole du gouvernement. « Le retour au calme est en train d’arriver mais la situation n’est pas tout à fait normalisée, nous sommes lucides, beaucoup reste à faire avant le retour à la normale », a-t-elle justifié.

Cette situation exceptionnelle ne peut être prolongée au-delà de douze jours sans soumettre un texte au Parlement. Une éventuelle prorogation nécessiterait une saisine de l’Assemblée nationale et du Sénat avant le 27 mai.

Le premier ministre, Gabriel Attal, aura « aussi l’occasion d’y aller [dans l’archipel], pas immédiatement mais dans les semaines à venir », a précisé Mme Thevenot alors que le dossier calédonien n’est plus piloté directement par Matignon depuis 2020 et que trois anciens premiers ministres plaident pour qu’il soit de nouveau géré depuis la Rue de Varenne.



Source link