« La situation sociale est explosive »

3093


Le gouvernement va demander les « sanctions les plus lourdes contre les émeutiers et les pillards »

A l’issue du conseil de défense présidé par Emmanuel Macron, jeudi matin, Gabriel Attal a réaffirmé l’envoi de 1 000 membres des forces de l’ordre supplémentaires en Nouvelle-Calédonie, portant leurs effectifs totaux à 2 700. La situation dans l’archipel « reste très tendue, avec des pillages, des émeutes, des incendies, des agressions qui sont évidemment insupportables et inqualifiables », a ajouté le premier ministre.

M. Attal a aussi déclaré que le garde des sceaux, Eric Dupond-Mortetti, devrait publier, dans quelques heures, une circulaire pénale afin de « garantir les sanctions les plus lourdes contre les émeutiers et les pillards ».

Concernant les réparations économiques, le ministre de l’économie et des finances, Bruno Le Maire, « réunira le monde économique de la Nouvelle-Calédonie pour leur apporter le soutien nécessaire et construire avec eux toutes les solutions », a ajouté le chef du gouvernement.

Il va en outre convier, avec le ministre de l’intérieur, Gérald Darmanin, « dans les prochaines heures », le président du Sénat, Gérard Larcher, la présidente de l’Assemblée nationale, Yaël Braun-Pivet, ainsi que les comités de liaison parlementaires sur la Nouvelle-Calédonie pour un « échange » sur la crise.



Source link