la Russie accuse les pays occidentaux d’être « responsables » après la mort d’un journaliste, tué dans un bombardement ukrainien

4725


Le pont de Crimée est une « cible » qui doit être « neutralisée », selon Volodymyr Zelensky

Invité à participer en visioconférence au Forum de sécurité d’Aspen (Colorado), le président ukrainien, Volodymyr Zelensky, a déclaré, vendredi, que l’objectif de l’Ukraine était de « récupérer la totalité de la Crimée », la péninsule annexée par la Russie en 2014, car il s’agit d’un « territoire souverain, d’une partie inaliénable de notre nation ».

Le pont de Crimée, qui permet d’accéder à la péninsule depuis le territoire russe, a été touché dans la nuit de dimanche à lundi par une attaque qui a bloqué la circulation et fait deux morts, des touristes se trouvant parmi la foule de Russes venus, comme chaque été, de tout le pays passer des vacances en Crimée.

Une source au sein des services ukrainiens de sécurité a déclaré à l’Agence France-Presse que les services spéciaux ukrainiens et les forces navales étaient derrière l’attaque contre le pont, réalisée à l’aide de « drones navals ». En octobre 2022, Moscou avait accusé Kiev d’avoir attaqué le pont à l’aide d’un camion qui avait explosé sur la partie routière. L’Ukraine n’a admis qu’indirectement l’attaque des mois plus tard.

Vendredi, Volodymyr Zelensky a déclaré que le pont n’était « pas seulement une route logistique ». « C’est la route utilisée pour alimenter la guerre, avec des munitions, quotidiennement », a-t-il ajouté.

« C’est une installation ennemie construite (…) en dehors du droit international. C’est donc notre objectif. Et toute cible qui apporte la guerre, et non la paix, doit être neutralisée », a avancé le président ukrainien.



Source link