en Turquie, un footballeur israélien arrêté pour « incitation publique à la haine » après avoir affiché un message lié au conflit

3385


Sagiv Jehezkel, le joueur israélien d’Antalyaspor, après avoir marqué un but face à Trabzonspor, le 14 janvier 2024, à Antalya. Il exhibe un bandage sur lequel est écrit « 100 jours, 7.10 », en référence à l’attaque du 7 octobre 2023 du Hamas sur le sol israélien.

La guerre entre Israël et le Hamas s’exporte à présent sur les terrains de football. Le joueur israélien Sagiv Jehezkel a été interpellé en Turquie dans le cadre d’une enquête pour « incitation publique à la haine » après avoir affiché, dimanche 14 janvier, un message faisant référence au conflit lors d’un match du championnat de première division. Plusieurs médias turcs, dont l’agence de presse officielle Anadolu et la chaîne privée NTV, ont rapporté qu’il avait été placé en garde à vue dans la soirée.

Auteur d’un but lors de la rencontre de la Süper Lig turque face à Trabzonspor, Sagiv Jehezkel, qui compte également 8 sélections avec l’équipe nationale israélienne, a montré un bandage sur son poignet sur lequel était inscrit « 100 jours, 07.10 » − qui rappelle la date de l’attaque perpétrée par le mouvement palestinien Hamas sur le sol israélien, le 7 octobre 2023 −, ainsi que l’étoile de David, symbole de l’Etat hébreu.

« Le parquet d’Antalya a ouvert une enquête judiciaire contre le footballeur israélien Sagiv Jehezkel pour “incitation publique à la haine” en raison de sa célébration odieuse en faveur du massacre commis par Israël à Gaza », a annoncé, sur le réseau social X, le ministre de la justice turc, Yilmaz Tunç.

Le message, qui fait aussi référence aux cent jours écoulés depuis l’assaut du Hamas, est interprété par le ministre comme un témoignage de soutien aux opérations militaires israéliennes lancées en représailles dans la bande de Gaza. « Nous continuerons à soutenir les Palestiniens opprimés », a écrit le ministre turc, dénonçant un « génocide » en cours à Gaza.

« Contre les valeurs » du pays

Le club d’Antalyaspor a lui annoncé avoir exclu son joueur israélien, qu’il accuse d’avoir « agi contre les valeurs de notre pays ».

« Nous condamnons le comportement totalement inacceptable du footballeur Sagiv Jehezkel lors du match entre Antalyaspor et Trabzonspor disputé aujourd’hui (…) et trouvons appropriée la décision d’Antalyaspor d’exclure le joueur de son équipe. Les procédures et enquêtes disciplinaires nécessaires contre les responsables ont été immédiatement engagées », a abondé, de son côté, la Fédération turque de football (TFF).

Depuis le début du conflit entre Israël et le Hamas, le président turc, Recep Tayyip Erdogan, allié traditionnel de la cause palestinienne, a plusieurs fois qualifié Israël d’« Etat terroriste », estimant que le Hamas, considéré comme un groupe terroriste par l’Union européenne et de nombreux pays dont les Etats-Unis, était un « groupe de libérateurs ».

Selon le ministère de la santé du Hamas, les opérations militaires israéliennes dans la bande de Gaza ont fait au moins 23 968 morts, essentiellement des civils. L’attaque sans précédent lancée le 7 octobre par le Hamas sur le sol israélien a elle fait environ 1 140 morts, majoritairement des civils, selon un décompte de l’Agence France-Presse à partir des données israéliennes.

Le Monde avec AFP





Source link