En Russie, Vladimir Poutine, récemment investi, reconduit son premier ministre

3339


Le premier ministre russe, Mikhaïl Michoustine, lors d’une vidéoconférence, le 18 août 2020.

Le président russe Vladimir Poutine, investi mardi pour un cinquième mandat, a maintenu, vendredi 10 mai, à la tête de son gouvernement, Mikhaïl Michoustine, après des semaines d’intenses spéculations sur un possible remaniement à Moscou.

Vladimir Poutine doit nommer ou confirmer ses ministres, après sa victoire électorale de mars lors d’une présidentielle dénuée de toute opposition.

« Beaucoup a été fait dans des conditions difficiles et il me semble qu’il serait bon que nous continuions à travailler avec vous », a déclaré le président à son premier ministre vendredi, selon un compte rendu du Kremlin.

« Je pense que nous sommes sur la bonne voie », lui a-t-il assuré en lui disant avoir soumis sa nomination à la Douma, la chambre basse du Parlement russe. Sans surprise, cette dernière l’a ensuite approuvée.

Possible remaniement

Mikhaïl Michoustine, ancien directeur du service fédéral des impôts, avait été nommé premier ministre en 2020. Il est vu comme un technocrate qui exécute fidèlement les mesures dictées par le Kremlin. « Nous ferons tout ce qui est en notre pouvoir pour développer notre économie, pour justifier la confiance de notre peuple », a-t-il promis vendredi à Vladimir Poutine.

Les noms des autres ministres devraient être annoncés dans les semaines à venir. Les observateurs évoquent avec insistance la possibilité que le président russe remanie son gouvernement, plus de deux ans après le début d’une offensive en Ukraine qui a bouleversé l’économie et la société russes.

Vladimir Poutine s’entoure généralement d’alliés dont l’allégeance ne fait pas de doute, tout en s’assurant qu’aucun haut responsable ne gagne assez de pouvoir ou de popularité pour être vu comme un rival ou un successeur.

Après près d’un quart de siècle au pouvoir, le dirigeant russe restera en place jusqu’en 2030, avec la possibilité d’effectuer ensuite un autre mandat jusqu’en 2036.

Le Monde avec AFP

Réutiliser ce contenu



Source link