en Belgique, la demi-finale interrompue à la télévision, en raison de la participation israélienne

3029


Eden Golan représentant Israël avec la chanson « Hurricane » se qualifie pour la finale lors de la deuxième demi-finale de la 68ᵉ édition du Concours Eurovision de la chanson, à Malmö, Suède, le 9 mai 2024.

« Ne rien faire, se contenter de regarder, ce n’est plus une option. » La participation d’Israël au concours de l’Eurovision a scandalisé la télévision belge, jeudi 9 mai. Alors que l’Etat hébreu, représenté par Eden Golan, concourait au jeu, avant de se qualifier pour la finale, la chaîne belge VRT a interrompu la demi-finale diffusée sur sa chaîne par un message concernant la guerre menée par l’Israël contre le Hamas dans la bande de Gaza.

« Ceci est une action syndicale. Nous condamnons les violations des droits de l’homme perpétrés par l’Etat d’Israël. De plus, l’Etat d’Israël détruit la liberté de la presse. C’est pourquoi nous interrompons brièvement l’image. #CeaseFireNow StopGenocideNow », pouvait-on lire en néerlandais à l’écran.

« Cela fait des mois que nous observons avec horreur les événements au Moyen-Orient. Le gouvernement d’extrême droite israélien n’épargne rien ni personne pour arriver à ses fins et exterminer le peuple palestinien. Cette semaine encore, [il] prépare une offensive terrestre meurtrière dans la ville de Rafah et la voix critique d’Al-Jazira English en Israël a été étouffée. Nous sommes convaincus que l’Etat d’Israël est en train de perpétrer un génocide et il est donc scandaleux qu’il y ait un candidat israélien au Concours Eurovision de la chanson », a publié sur Facebook le syndicat Acod-VRT.

Par son action, l’organisation syndicale entend « envoyer un signal au gouvernement israélien pour qu’il cesse les combats et les massacres, autorise les observateurs internationaux et la presse à entrer (à Gaza) et s’assoie pour une solution négociée ».

Manifestation samedi à Malmö

Des manifestants propalestiniens s’opposant à la participation d’Israël à la 68ᵉ édition du Concours Eurovision de la chanson (ESC), à Malmö, Suède, le 9 mai 2024.

Israël s’est qualifié pour la finale samedi de l’Eurovision à Malmö, en Suède, où des milliers de personnes ont manifesté contre sa participation pour les mêmes raisons que la télévision belge. La chanteuse de 20 ans Eden Golan a, elle, décroché son ticket jeudi 9 mai avec la chanson Hurricane, dont la version initiale avait dû être modifiée car elle faisait allusion à l’attaque du groupe islamiste Hamas qui a ensanglanté Israël le 7 octobre 2023.

Israël intègre ainsi le groupe de 26 pays qui s’affronteront samedi pour succéder à la Suède comme lauréate de cette compétition suivie par plusieurs dizaines de millions de téléspectateurs chaque année. Près de 12 000 personnes ont manifesté jeudi dans la ville hôte contre la participation d’Israël, exprimant leur indignation face à la guerre à Gaza. Un nouveau rassemblement est prévu samedi, le soir de la finale.

Le Monde avec AFP

Réutiliser ce contenu



Source link