En Allemagne, le policier blessé lors d’une attaque au couteau à Mannheim est mort

2629


Des policiers allemands rendent hommage au policier poignardé, à Mannheim, en Allemagne, le dimanche 2 juin 2024.

Les autorités allemandes ont annoncé, dimanche 2 juin, la mort, des suites de ses blessures, d’un policier poignardé à la tête vendredi, lors d’une attaque visant un rassemblement anti-islam à Mannheim, un ministre dénonçant à ce sujet le « terrorisme islamiste ».

Le policier a été frappé par-derrière de plusieurs coups de couteau à la tête alors qu’il tentait de s’interposer, avant qu’un autre membre des forces de l’ordre n’arrête l’agresseur en lui tirant dessus. Ce dernier, installé dans la région de Mannheim, est marié et père de deux enfants.

Âgé de 29 ans, ce policier « a été opéré en urgence à plusieurs reprises et plongé dans un coma artificiel mais a fini par succomber », ont annoncé le parquet et la police de cette ville du sud-ouest de l’Allemagne, dans un communiqué commun. Cette attaque en plein centre-ville vendredi, qualifiée d’« attentat » par le chancelier Olaf Scholz, a fait cinq autres blessés.

La piste islamiste évoquée par le ministère de l’intérieur

L’agresseur, un homme de 25 ans né en Afghanistan et installé dans le pays depuis 2014, a été blessé par balles lors de l’intervention des forces de l’ordre et n’a pu encore être interrogé. Selon les enquêteurs, il est encore trop tôt pour déterminer avec certitude ses motivations. Mais la ministre de l’intérieur, Nancy Faeser, a dès vendredi évoqué la possibilité d’une piste islamiste.

De son côté, le ministre des finances, Christian Lindner, s’est montré encore plus direct dimanche. « La mort du jeune policier me touche beaucoup et ce qui se passe dans notre pays me met en colère », a-t-il commenté dans le quotidien Bild.

« Nous devons nous défendre avec détermination contre le terrorisme islamiste, nous allons aussi renforcer les services de sécurité, il faut en finir avec une tolérance mal placée », a-t-il ajouté.

Des images de l’agression ont été diffusées sur les réseaux sociaux. On y voit l’agresseur, armé d’un poignard, s’en prendre d’abord à plusieurs membres du Mouvement citoyen Pax Europa, qui entend dénoncer l’Islam politique en Allemagne et s’apprêtait à organiser une réunion publique.

Parmi les personnes blessées figurent l’une de ses personnalités les plus en vue, Michael Stürzenberger, connu depuis des années comme militant anti-islam en Allemagne et proche de l’extrême droite.

Lire aussi l’enquête (2023) | Article réservé à nos abonnés En Allemagne, l’inquiétant essor de l’extrême droite

Le Monde avec AFP

Réutiliser ce contenu



Source link