Ce que l’on sait de l’effondrement du pont de Baltimore provoqué par le cargo « Dali »

3276


Le pont Francis Scott Key effondré à la suite de la collision du cargo « Dali » à Baltimore (Maryland), aux Etats-Unis, le 26 mars 2024.

Le président américain, Joe Biden, a réagi mardi 26 mars au « terrible accident » survenu à Baltimore (Maryland), aux Etats-Unis, où un porte-conteneurs a percuté un pont autoroutier et causé son effondrement. La suspension du transport maritime à destination et en provenance du port a été annoncée par les autorités. M. Biden a appelé à sa réouverture le plus rapidement possible.

Le locataire de la Maison Blanche a affirmé qu’il affecterait « toutes les ressources fédérales nécessaires » à la reconstruction du pont. En parallèle, d’importantes opérations de secours se déroulent dans le port pour essayer de retrouver des survivants.

• Que s’est-il passé ?

Mardi à 1 h 30, heure locale (5 h 30, heure de Paris), le porte-conteneurs battant pavillon singapourien, nommé Dali et long de 300 mètres, à destination du Sri Lanka, a percuté une pile du pont Francis Scott Key de Baltimore (Maryland), aux Etats-Unis. En l’espace de quelques secondes, la quasi-totalité du pont s’est effondrée dans l’eau, entraînant des véhicules dans sa chute.

Peu avant la collision, le navire avait lancé un appel à l’aide aux autorités, disant avoir un problème technique, ce qui a permis de couper une partie du trafic routier et de sauver des vies, selon Wes Moore, le gouverneur local. Des bateaux, des hélicoptères, des plongeurs et un sonar ont été déployés pour tenter de retrouver des survivants. D’après les images diffusées par les chaînes de télévision américaines, le navire s’est échoué sur un pilier du pont.

• Combien de victimes ?

Les secours recherchent dans l’eau et sur le fond marin au moins six membres d’une équipe de huit ouvriers qui travaillait sur le pont au moment de l’accident, selon le dernier bilan. Deux personnes ont déjà pu être sorties de l’eau par les secours. Une personne a été transportée à l’hôpital dans un état grave tandis qu’une deuxième est sortie indemne, a déclaré le chef des pompiers de Baltimore, James Wallace. En tout, huit personnes ont été hospitalisées.

Pour le moment, aucune information n’a été donnée sur les personnes pouvant être coincées dans des voitures tombées au moment de l’effondrement du pont. Le chef des pompiers a dit qu’un sonar avait repéré des véhicules dans l’eau, mais il n’a pas pu fournir plus de détails. Aucun membre de l’équipage du Dali n’a été blessé, selon Synergy Marine Group, la société maritime exploitant le porte-conteneurs.

• Quelle est la cause de la catastrophe ?

Lors de son appel au secours peu avant l’accident, l’équipage du porte-conteneurs avait expliqué être confronté à une panne du système de propulsion du navire. « En conséquence, il n’était pas capable de maintenir le cap vers la direction souhaitée et est entré en collision avec le pont Francis Scott Key », ont déclaré mardi les autorités portuaires de Singapour. Des images de vidéosurveillance montrent les lumières du porte-conteneurs s’éteindre par deux fois dans les minutes précédant le drame ainsi que de la fumée autour du navire.

Le Dali avait jeté les ancres avant l’accident, conformément aux procédures d’urgence, selon les autorités singapouriennes, cette manœuvre visant à ralentir le navire. Les autorités américaines ont déclaré à plusieurs reprises qu’il n’y avait « aucune indication » laissant penser à un acte terroriste.

Des experts ont d’ores et déjà émis des doutes sur la solidité du pont, dont plusieurs arches ont été détruites sur une grande longueur. Même si le porte-conteneurs dispose d’une puissante force d’inertie, a fortiori avec sa cargaison, « l’ampleur des dommages à la superstructure du pont semble disproportionnée par rapport à la cause », a commenté auprès de l’Agence France-Presse le professeur Toby Mottram, un expert en structures de l’université britannique de Warwick.

• Et maintenant ?

Peu de temps après l’effondrement du pont, le gouverneur de l’Etat du Maryland a décrété l’état d’urgence et affirmé : « Nous travaillons avec une équipe de plusieurs agences pour déployer rapidement les ressources fédérales de l’administration Biden. » Le trafic maritime a été « suspendu jusqu’à nouvel ordre » à Baltimore. Le port est l’un des plus grands des Etats-Unis.

Le Monde Application

La Matinale du Monde

Chaque matin, retrouvez notre sélection de 20 articles à ne pas manquer

Télécharger l’application

La priorité est donnée aux opérations de secours et aux recherches de victimes. Les secours surveillent également l’éventualité d’une fuite d’hydrocarbures. Enfin, les autorités se préparent déjà aux importantes conséquences économiques de la coupure du pont, axe autoroutier crucial de la côte atlantique des Etats-Unis, pays où le transport par camion joue un rôle essentiel.

Rectificatif du 26 mars à 17 h 30 : contrairement à ce qu’affirmait plus tôt l’Agence France-Presse, le navire n’a pas coulé après l’accident.

Le Monde avec AFP

Réutiliser ce contenu





Source link