A Cherbourg, la policière qui a tué par balle un jeune homme de 19 ans a été mise en examen

3161


La policière qui a tué par balle un jeune homme de 19 ans après un contrôle dimanche soir à Cherbourg (Manche) a été mise en examen mardi 11 juin pour homicide volontaire, a annoncé le parquet de Coutances.

« La fonctionnaire de police a été placée sous contrôle judiciaire strict » qui lui interdit notamment de se rendre à Cherbourg, d’exercer l’activité de policière et lui impose de se soumettre à des mesures d’examen, de traitement ou de soins, de ne pas détenir ou porter une arme, a ajouté dans un communiqué le procureur de la République à Coutances, Gauthier Poupeau.

Dans la soirée de dimanche, un équipage de trois policiers a tenté de contrôler un véhicule roulant à une vitesse excessive à Cherbourg-en-Cotentin, avait fait savoir lundi le procureur cherbourgeois Pierre-Yves Marot qui s’est dessaisi au profit du pôle de l’instruction de Coutances. Le conducteur n’a « pas obtempéré aux sommations » et poursuivi sa route, avant d’être forcé à s’arrêter par le véhicule d’un second équipage de police.

Trois occupants dans la voiture

Les trois occupants ont alors pris la fuite à pied, l’un est parvenu à s’échapper, un autre a été interpellé et placé en garde à vue pour recel, le véhicule étant signalé comme volé, toujours selon le parquet. « Le troisième individu, [le] jeune homme âgé de 19 ans originaire de Cherbourg-en-Cotentin, s’est trouvé face à deux des policiers du deuxième équipage et a bousculé volontairement l’un d’eux en prenant la fuite », a rapporté le procureur.

« Le fonctionnaire a alors utilisé un pistolet à impulsion électrique » alors qu’« un autre agent faisait usage de son arme à feu, le touchant mortellement au niveau de la poitrine », selon le parquet.

Le Monde avec AFP

Réutiliser ce contenu



Source link