Plus de 150 migrants secourus dans la Manche, au large du Pas-de-Calais

4695


Cent cinquante-trois migrants à bord de deux embarcations surchargées ont été secourus jeudi 27 juin dans le détroit du Pas-de-Calais, dans la Manche, a annoncé la préfecture maritime dans un communiqué. Ils tentaient de rejoindre l’Angleterre.

Jeudi, « deux embarcations de migrants en difficulté dans le détroit » ont été signalées au Centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage (Cross) Gris-Nez, a indiqué la préfecture maritime de la Manche et de la mer du Nord dans un communiqué.

Dans la nuit du mercredi à jeudi, une embarcation « très chargée » de migrants a pris la mer dans le secteur de Gravelines (Nord) et « après quelques heures de navigation », les personnes à bord de l’embarcation ont demandé assistance, a-t-elle relaté. Les secours ont récupéré sur cette embarcation 77 naufragés qui ont été déposés au port de Calais, a précisé la préfecture maritime.

Jeudi matin, une seconde embarcation en difficulté, stoppée au large du Portel (Pas-de-Calais), a été secourue avec à son bord 76 personnes déposées au port de Boulogne-sur-Mer. Une fois à quai, les naufragés ont été « pris en charge par les services de secours terrestres et la police aux frontières ».

Le 23 avril, cinq migrants sont morts au large de Wimereux (Pas-de-Calais) en tentant de traverser la Manche sur une embarcation surchargée, portant à au moins 15 le nombre de migrants décédés en 2024 dans des tentatives de traversée.

Le 3 mars, une fillette de sept ans était décédée à Watten (Nord) dans le canal de l’Aa, qui se jette dans la mer du Nord, après le chavirage d’une petite embarcation chargée de migrants.

Le Monde avec AFP

Réutiliser ce contenu



Source link