l’armée israélienne poursuit son offensive à Rafah, trois jours après l’annonce d’une « pause tactique »

4874


L’armée israélienne affirme avoir approuvé des « plans opérationnels en vue d’une offensive au Liban »

« Dans le cadre de l’évaluation de la situation », menée mardi en présence du général de division Ori Gordin, commandant de la région militaire nord, et du chef de la direction des opérations, le général de division Oded Basiuk, « des plans opérationnels en vue d’une offensive au Liban ont été approuvés et validés », a déclaré l’armée israélienne mardi soir dans un bref communiqué. Il a également été décidé de « continuer d’améliorer la préparation des troupes sur le terrain », ajoute le texte.

Cette annonce survient en pleine visite dans la région d’un envoyé spécial du président américain, Joe Biden, Amos Hochstein, en vue de faire baisser les tensions à la frontière israélo-libanaise, où les affrontements quasi quotidiens entre l’armée israélienne et le Hezbollah depuis le 7 octobre ont nettement gagné en intensité depuis une semaine.

Le chef de la diplomatie israélienne, Israël Katz, a menacé plus tôt mardi le Hezbollah de destruction à l’issue d’une « guerre totale ».« Nous sommes très proches du moment où nous déciderons de changer les règles du jeu contre le Hezbollah et le Liban. Dans une guerre totale, le Hezbollah sera détruit et le Liban sera touché durement », a-t-il affirmé. Un peu plus tôt, le Hezbollah avait diffusé des images présentées comme prises par un de ses drones au-dessus de Haïfa, grand port du nord Israël.

« Ce qui arrive dans le nord d’Israël ne peut pas continuer. (…) le Hezbollah bombarde quotidiennement nos villages. Cette crise peut se résoudre de deux manières : par la diplomatie ou par la guerre. Je n’en dirai pas plus », a affirmé plus tôt le premier ministre israélien, Benyamin Nétanyahou, dans une interview au Figaro.



Source link