L’aéroport de Milan prend le nom de Silvio Berlusconi, controversé ex-premier ministre et milliardaire italien

3927


L’ancien premier ministre et milliardaire italien Silvio Berlusconi, le 21 octobre 2022.

Le principal aéroport de Milan porte désormais le nom du controversé ex-premier ministre et milliardaire italien Silvio Berlusconi, mort en juin 2023, a annoncé, jeudi 11 juillet, le ministère des transports. L’aéroport international Milan Malpensa – Silvio-Berlusconi est le deuxième plus fréquenté du pays, après celui de Fiumicino-Léonard de Vinci à Rome. Il a accueilli en 2023 quelque 25,9 millions de passagers.

Matteo Salvini, vice-premier ministre également en charge du portefeuille des transports dans le gouvernement de Giorgia Meloni, avait annoncé cette décision surprise vendredi en faveur de son « ami Silvio, grand entrepreneur, grand Milanais et grand Italien ». M. Salvini, chef de la Ligue souverainiste, a exprimé jeudi sur X sa « grande satisfaction ».

Le maire de gauche de la métropole lombarde, Giuseppe Sala, a reproché mardi à M. Salvini d’avoir pris cette décision en solitaire. « C’est une décision importante, pourquoi n’en a-t-il pas discuté avec SEA [la société de gestion des aéroports de Milan, où est représentée la municipalité] ? », s’est insurgé l’édile.

Au-delà du mode de prise de décision, c’est la personnalité clivante de M. Berlusconi, mort à 86 ans, qui fait débat, même si ses liens avec Milan sont indiscutables : c’est là qu’il a bâti son immense fortune et présidé pendant trente et un ans le club de football de l’AC Milan, qui a remporté cinq fois la Ligue des champions sous son ère.

Aussi célèbre pour ses manœuvres politiques que pour ses démêlés judiciaires et ses frasques sexuelles, il a été impliqué dans une myriade de procès.

Le Parti démocrate (gauche), principal parti d’opposition, avait lancé une récolte de noms alternatifs, arguant que « la biographie de Berlusconi ne représente pas ceux qui comme nous combattent les valeurs que cette période a représentées ».

Le Monde avec AFP

Réutiliser ce contenu



Source link